Bienvenue

 à la Médiathèque du Mont !

Accès au catalogue

Accès aux encyclopédies

Larousse (gratuit)

Diabolo fraise, de Sabrina Bensalah

"Elles sont quatre sœurs, âgées de 11 à 18 ans.Diabolofraise
Antonia, l'aînée, découvre qu'elle est enceinte.
Marieke, elle, découvre le plaisir, le flirt... et le beau Basile.
Jolène est un cas à part. Son rêve : avoir enfin ses premières règles, celles qui la feront devenir femme !
Judy, la benjamine, découvre le collège, où, comme à la maison, elle cherche sa place..."
 
On ne s'arrête pas à la couverture, pas franchement à la hauteur de la vie fascinante, mais tellement normale des quatre soeurs Martin. Dans la même veine que Quatre Soeurs de Malika Ferdjoukh, ou Quatre filles et un jean écrit par Ann Brashares. C'est pétillant, frais, drôle, émouvant, vrai et c'est merveilleusement bien écrit. On y parle de grossesse, d'avortement, d'amour, de règles, d'adolescence, de liberté, de corps, d'amitié, de famille, la tendresse et la cruauté de la vie se cotoient dans ce roman, à lire de 12 à 90 ans ! Un vrai régal :-)
 
Diabolo fraise, de Sabrina Bensalah. Ed. chez Sarbacane en 2019. Une petite pépite dans nos rayons.
 

Keep hope

Par Nathalie Bernard et Frédéric Portalet

Keep Hope Bernard Portalet couv

Hope, jeune fille canadienne, vit seule avec son père depuis la mort accidentelle de sa mère dix ans plus tôt. Hope doit suivre sont père à travers tout le pays pour les besoins de son travail d'ingénieur forestier; elle ne va donc pas à l'école, étudie tous les matins, fait du sport l'après-midi et vit dans des motels.

 

Or, un jour, Valérie Lavigne, ancienne enquêtrice dans le service des enfants portés disparus croise le regard de Hope et depuis ce jour-là elle est persuadée que cette dernière est une enfant enlevée. Elle va mener l'enquête sans relâche, outrepassant toutes les règles.

 

 Notre avis : lâchez toutes les tâches en cours, venez emprunter ce livre à la médiathèque et ne cessez de lire qu'à la page 285.

La fourmi rouge d'Emilie Chazerand

Vania Studel a quinze ans. Pour elle, la vie ne semble être qu'une succession d'épreuves où chacun est condamné à n'être personne.
Entre sa mère morte lorsqu'elle avait huit ans, son père taxidermiste farfelu et ses relations difficiles avec ses camarades, elle se voit comme une malheureuse fourmi parmi d'autres. Mais un jour, elle reçoit un courriel anonyme qui lui révèle... [Babelio]

Fourmi rouge emilie Chazerand

Il se lit d'une traite. On aime le vocabulaire, le ressenti de Vania et la façon dont elle traverse les épreuves de sa vie d'adolescente; ceci d'autant plus que l'on rit beaucoup !

ds

 

La danse de la méduse

Par Stéfanie Höfler

La danse de la meduseLa danse de la méduse 4ème couv

Un extrait du dialogue entre Osman et Nik :

- Tu es amoureux de la belle fille, c'est ça ? me demande-t'il parce qu'il est trop curieux pour supporter le silence plus longtemps.

- Je ne sais pas.

- Tu ne sais pas ? Tu es fou ou quoi ? On le sait quand on est amoureux.

- Comment on le sait, Osman ? Dis-moi s'il te plaît.

- Quelle drôle de question ! Ca chatouille partout. On rit et on pleure. On est heureux et malheureux en même temps. On veut voir celle qu'on aime mais on a peur de la voir. C'est ça être amoureux.

 

 

Notre avis : tendre, frais et touchant tout à la fois !

ds

Un si petit oiseau / Marie Pavlenko


sipetitoiseau«Elle ferme les yeux, écoute la nuit, elle sent battre le cœur de la Terre, sous elle, celui des hommes, des arbres, des animaux, ce cœur nocturne qui bat depuis le commencement, qui battra après elle. Elle appartient à ce monde immense. Et son bras, peut-être, alors, est dérisoire.»

  • Et pourtant, en effet... La jeune fille va bel et bien retrouver goût à la vie, malgré les humiliations. Grâce à la pluie, aux oiseaux, à l'amitié et aussi à l'humour. LIVRES HEBDO
  • Sans mièvrerie, avec beaucoup de pudeur et d’humour, Marie Pavlenko nous offre un très joli roman sur l’espoir, qui se dévore d’une traite. LE PARISIEN
  • Tu vas te laisser happer par le caractère d'Abi, à la fois battante et submergée par la peur de ne plus être celle qu'elle était avant d'être amputée. MISS RESPIRE
  • Le regard est incisif, l’écriture est simple et énergique : phrases courtes, rapidité du trait, humour décapant. Les émotions se mêlent, contradictoires, difficile de ne pas être touché par ce récit d’une si juste humanité. TELERAMA
  • Tout dans ce roman sonne juste : les colères, les incompréhensions, les interrogations, les larmes, les rires, les moments de découragement, de doute et puis d’espoir. PAGE DES LIBRAIRES
  • J'adoooooore ! Comme j'adore les autres romans de Marie Pavlenko, comme "Je suis ton soleil"......!!!!!!!! MURIELLE HENCHOZ
 
Vous êtes ici : Accueil Ressources Romans

 

Retrouvez la Médiathèque du Mont sur :

 

facebook