De longues nuits d’été / Aharon Appelfeld

appelfeldCe nouveau roman pour la jeunesse raconte l'errance d'un enfant à l'aube de l'adolescence, confié par son père juif à un vieil homme aveugle et vagabond. Un roman d'initiation qui plonge dans l'histoire sombre de la seconde guerre mondiale. Fortement recommandé, pour les ados autant que pour les adultes.

 

Janek a 11 ans quand sont père le confie à Sergueï. Ancien soldat courageux et apprécié de tous, Sergueï est à présent un vieil homme aveugle qui vit désormais une vie de vagabond. Désormais, le jeune garçon est lié au vieil homme. Ensemble ils parcourent les routes, dorment à l’orée des forets, mendient quelques sous devant les églises. Ils vivent avec la peur, la faim, le froid, la pluie, mais aussi avec la sagesse du vieil homme, la chaleur humaine rencontrée aux abords des chemins, les oiseaux, le ciel et la liberté. C’est un apprentissage de vie pour Janek, qui prête ses yeux à Sergueï, tandis que ce dernier lui apprend à se défendre, à s’endurcir, à se battre, et à respecter la vie. L’histoire se déroule en Ukraine et fait écho à l’enfance de l’auteur et son errance pendant la deuxième guerre mondiale. 

 

Dès 12 ans.

 

Extrait p. 88 : En vagabondant, l’homme apprend à distinguer entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas, ce qui est temporaire et ce qui est immuables, la vérité et le mensonge. Lorsqu’un homme est confortablement installé chez lui il oublie l’essentiel. Il a des préoccupations quotidiennes, se chamaille pour des broutilles, il ne pense qu’à lui et à ses biens. Mais lorsqu’un homme est dehors, sans maison, avec le ciel pour seul toit et a terre pour sol, seulement alors il comprend que l’errance, aussi dure soit-elle, le purifie.

 

mh

Vous êtes ici : Accueil Au temps du Corona Romans De longues nuits d’été / Aharon Appelfeld

 

Retrouvez la Médiathèque du Mont sur :

 

facebook